Introduction

Deux types de produits différents sont utilisés dans le traitement des rides par injection: les produits ayant un effet relaxant sur les muscles et les produits de comblement ou fillers.

Ces deux produits ont des natures, des modes d’action, des indications, des durées d’action, des résultats et d’éventuels effets secondaires différents.

Produit relaxant musculaire

Nature

Ce produit est une toxine produite par une bactérie (toxine botulique). Elle est considérée comme un médicament et est utilisée dans un grand nombre de spécialités médicales telles que l’ophtalmologie, la neurologie, l’urologie, et bien d’autres.

Mode d’action

Ce produit a la propriété de paralyser temporairement les muscles dans lesquels on l’ injecte. Ainsi, il permet de traiter certains spasmes musculaires gênant.

En esthétique, il est injecté dans les muscles du visage dont il diminue plus ou moins les contractions en fonction de la dose injectée

Indications

Les rides horizontales du front, les rides du lion (entre les sourcils), les rides de la patte d’oie (côtés des yeux), les rides du cou, les commissures buccales, et parfois le menton. Comme la bouche ne peut pas être immobilisée, ce produit relaxant musculaire ne convient pas pour les ridules autour de la bouche ni pour les joues.

Durée d’action

L’effet commence un à deux jours après l’injection, est maximal après deux semaines, et dure entre trois et six mois, le plus souvent quatre mois.

Résultat

Comme les muscles se contractent moins fort, ou ne se contractent plus du tout en fonction de la dose injectée, les rides d’expression provoquées par le mouvement de ces muscles sont atténuées, voire ont complètement disparu.

Pour éviter un visage figé et certains effets indésirables, comme une descente des sourcils, il est souvent préférable de tolérer quelques rides résiduelles plutôt que de vouloir à tout prix lisser complètement le visage.

Effets secondaires

De petits hématomes, liés à l’injection et non au produit même, peuvent parfois apparaître. Ils se résorbent spontanément. Il faut éviter de prendre des médicaments ayant un effet sur la coagulation (aspirine, anti-inflammatoire) une semaine avant l’injection car cela favorise les hématomes.

Lorsque le produit est injecté en trop grande quantité par rapport à la force des muscles traités, on peut observer des effets dûs à la perte de force musculaire. En particulier les sourcils peuvent avoir l’air de “tomber”. En réalité, ils ne tombent pas, mais les muscles du front ne peuvent plus les relever, ce qui donne l’impression d’une chute des sourcils, voire parfois des paupières.

Heureusement, tous ces effets secondaires sont transitoires et disparaissent spontanément au fur et à mesure que les effets du produit s’estompent naturellement.

Comme il faut éviter d’injecter trop de produit, il est souhaitable de revoir les patients après quinze jours pour contrôler le résultat, surtout la première fois. Si le résultat est insuffisant, on peut toujours réinjecter un petit complément, tandis que s’il y a trop de produit, on est obligé d’attendre que les effets du produit s’atténuent, soit trois mois en général.

De cette façon, ce produit relaxant musculaire ne présente pas de risque à long terme. Il est utilisé en médecine depuis une vingtaine d’années et n’a montré aucun effet secondaire durable.

Si on arrête les injections, les rides réapparaissent simplement progressivement comme avant. Le processus de vieillissement suit son cours naturellement.

© 2016 Plastische Chirurgie Marianne Medot | Website by Procor